Êtes-vous un Photographe professionnel ?

Aujourd’hui, avec l’avènement de la photographie dans tous les moments de notre vie on peut dire en quelque sorte que tout le monde est photographe…

  • Le neveu passionné d’informatique
  • La mère de famille
  • Le pote amoureux de belles mécaniques

Si on fait un petit retour dans les années 90 à l’époque où la photographie argentique existait encore, très peu de gens prenaient des photos et on avait au mieux qu’un seul appareil photo par foyer. Lorsqu’on partait en vacances on achetait même encore des appareils photos jetables, si simples d’utilisation et qu’on pouvait trouver dans n’importe quelle supérette ou bureau de tabac…

Mais l’arrivée de deux technologies a totalement bouleversé la pratique de la photographie, les capteurs numériques et Internet !

Avance rapide jusqu’en 2015, le temps de l’argentique est révolu (même si certains font de la résistance) et les nouveaux appareils numériques sont déjà bien répandus dans tous les foyers.

Le nombre de photographes “professionnels” a beaucoup augmenté et si vous recherchez autour de vous, vous allez probablement en trouver plusieurs dizaines à seulement quelques kilomètres de votre domicile…

La création d’une activité de photographe est très abordable et d’une simplicité presque enfantine. Grâce au statut d’auto-entrepreneur, il suffit de posséder un peu de matériel photo, un ordinateur, un logiciel de retouche photo et une connexion Internet. Ensuite vous montez un petit site sur “Ouix” (histoire d’être sûr d’avoir le même que tous vos confrères…) et pouf vous voilà un vrai “professionnel” de la photo !
Pas besoin d’avoir de diplômes ou de compétences particulières !

De plus, si on accepte de ne pas se voiler la face, on constate qu’aujourd’hui, grâce aux appareils photos modernes et à Internet, devenir un photographe “raisonnablement compétent” est plutôt facile !

La simplicité de se lancer dans ce métier provoque donc chez beaucoup de gens passionnés de photographie, l’envie de se lancer à leur tour ! Et bien oui, pourquoi ne pas profiter de cette passion pour gagner de l’argent ?

Mais voilà ce que la plupart de ces “futurs photographes professionnels” ne comprennent pas :

La photographie et le métier de photographe sont deux choses radicalement différentes !

Voici quelques questions que vous devriez vous poser si vous souhaitez devenir photographe professionnel :

  • Suis-je plus attiré par le côté “photographe professionnel” ou plutôt celui “d’artiste photographe” ?
  • Suis-je prêt à répondre à des appels d’offres et à réaliser des devis complexes et précis ?
  • Suis-je à l’aise avec les questions de propriété intellectuelle, de droit à l’image, de cession de droits ?
  • Est-ce que j’aime le marketing et tout ce qui a trait à cette pratique (réseautage, référencement, réseaux sociaux, gestion de la notoriété…) ?
  • Suis-je à l’aise avec la comptabilité, les relances de paiement etc…
  • Êtes-vous prêt à passer beaucoup de temps devant votre ordinateur à sélectionner vos photos et les retravailler.

Comme chez la majorité des photographes que j’ai pu côtoyer à ce jour, le temps passé à prendre des photographies est bien maigre comparé à tout le reste.

Ils passent en fait la plus grande partie de leur temps à trouver et rencontrer leurs futurs clients, réaliser des devis ou répondre à des appels d’offres, faire leur comptabilité et relancer les clients un peu lents à régler leur facture, réparer et entretenir leur matériel, sélectionner et retoucher les séries de photos souvent jusqu’au bout de la nuit, monter des livres photos ou préparer des tirages photos spécifiques…

Alors si tout cela vous motive encore plus, allez-y, foncez !

Sinon, il y a pas mal de raison de rester un “photographe amateur” :

  • Un amateur prends des photos plus souvent qu’un pro… vous pouvez photographier avant ou après votre travail principal, le week-end et les jours fériés etc… un professionnel passe plus de temps à d’autres tâches bien moins enrichissantes…
  • Vous êtes libre de prendre des photos avec n’importe quel matériel, un moyen format, un ancien appareil argentique, un polaroïd…
  • Vous pouvez développer votre créativité plus facilement, aucun sujet ne vous sera imposé, sauf celui que vous vous imposerez vous même.
  • Vous êtes libre de prendre en photo ce que vous voulez, sans penser à la rentabilité d’une photo.
  • Vous avez un autre salaire, donc vous pouvez prendre des photos à votre rythme, sans penser devoir rentabiliser votre entreprise à tout prix !
  • Si vous cherchez à être célèbre, rien de vous empêche de participer à des expositions pour exposer votre art.

Certains photographes professionnels que j’ai eu l’occasion de rencontrer ne sortent même plus leurs appareils photos sauf s’ils sont rémunérés, c’est bien triste vous allez me dire, d’autant que, pour beaucoup d’entre eux, leur passage en tant que professionnel était née d’une passion pour cette discipline !

Encore récemment l’un de mes amis très proche a totalement arrêté son activité de photographe de mariage et fait un break de plus d’un an sans toucher à son appareil photo.

Heureusement pour lui, le goût de la photographie lui est revenu et il pratique à nouveau la photo mais comme simple amateur à présent et cela lui convient bien mieux !

Réfléchissez donc bien avant de vous lancer dans ce métier, peut-être est-il réellement fait pour vous ou peut-être pas, j’espère que cet article vous aidera à faire ce choix !

Dans mon cas je continue à pratiquer en amateur et cela mon convient très bien !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *