10 conseils essentiels pour photographes débutants

Après plus de 7 années de pratique de la photographie durant lesquelles j’ai pu apprendre un certain nombre de choses, je pense pouvoir aujourd’hui vous transmettre ces 10 conseils tirés de ma modeste expérience et qui je l’espère vous seront utiles. J’ai également écrit récemment un autre article qui pourrait vous intéresser : 8 astuces pour faire de plus belles photos !

1. N’achetez pas du matériel de Pro

Commencez avec un appareil et des objectifs à votre niveau, puis lorsque vous maîtrisez bien votre matériel, évoluez en fonction de votre pratique de la photographie. Il est inutile de dépenser des milliers d’euros dans du matériel que vous ne serez pas en mesure de maîtriser rapidement. La photo ce n’est pas tant une question de puissance, mais plutôt de maîtrise et de regard. Vous ferez de très belles photographies avec un appareil d’entrée de gamme et des objectifs bons marché !

Posséder un appareil professionnel, requiert également d’acheter les objectifs professionnels qui vont avec, tout cela a un coût et demande à être rentabilisé ! À moins que vous ne souhaitiez démarrer une activité photographique, rien de sert de s’équiper en boîtier plein format et en optiques hors de prix !

Vous n’achèteriez pas un semi-remorque pour faire simplement un allez retour à votre lieu de travail tous les jours sous prétexte que votre voisin a un énorme 4×4 et qu’il faut faire mieux ? Certes le camion vous emmènera aussi au travail mais compliquera peut-être un peu votre trajet et augmentera très certainement son coût !

La photographie c’est pareil, achetez du matériel adapté à votre niveau et à votre pratique !

2. Enlevez la date sur vos photos

Rien ne fait plus amateur qu’une date sur une photo, ça me rappelle personnellement les années 90.
Désactivez donc cette fonctionnalité à l’aide du menu de votre appareil photo, de toute façon si on veut retrouver la date de prise de vue, celle-ci sera présente dans les métadonnées, aussi appelés “exifs”, de la photographie.

3. Evitez les signatures trop voyantes ou évitez les signatures tout court

Voici un grand débat que je retrouve souvent dans les forums ou groupes photos, doit-on apposer une signature sur ses photos ? Sans rentrer dans le côté législation et droits à l’image etc… je dirais que ça ne sert à rien ! Bon c’est mon avis tout à fait personnel, mais je trouve les signatures souvent moches ou mal placées (ou les deux), cela gâche la photo et honnêtement dans la plupart des cas, si elle est apposée au niveau d’une extrémité et si on veut la supprimer, on recadre et hop, plus de signature !

De plus, en tant que débutant, à moins d’avoir des photos extraordinaires, elle sert réellement à quoi cette signature, sérieusement ? À se faire mousser ? À entretenir son Ego ?
Lorsque vos photos seront publiées dans Black & White ou Chasseur d’images, ok on en reparle mais sinon ?
Evitez donc de recouvrir vos photos d’une signature hideuse et sans intérêt !

Cela dit pour ceux qui tiennent absolument à signer leurs chefs d’œuvres, pourquoi ne pas utiliser simplement une typo, pas la peine d’y rajouter une image ou un vilain pictogramme, l’important c’est votre photo, c’est elle qu’on doit voir en premier pas votre signature ! Placez votre signature dans un endroit discret de votre photo, pas la peine de la coller en gros en plein milieu, cela fait encore plus amateur et ne rendra pas hommage à votre œuvre !

4. Evitez les mentions “MichMich Photographe” !

Selon moi, et ça reste encore mon avis très personnel, je trouve cette pratique pas très flatteuse pour la profession de “Photographe” avec un grand P qui souffre énormément et depuis des années des Professionnels “auto-proclamés” !

J’ai une machine à pain chez moi et j’en fais souvent, ce n’est pas pour autant que sur ma boîte à lettres il y a marqué Jean-Baptiste BOULANGERIE !

Si vous n’êtes pas un professionnel, signez simplement de vos noms et prénoms ou encore avec un pseudonyme, c’est selon moi bien suffisant et vous serez que plus crédible !

5. Arrêtez les cadres et le vignettage exagéré !

Pratique courante chez les amateurs, ajouter un cadre ou un vignettage volontairement exagéré. Si ce vignettage permet d’améliorer la photographie et par exemple mettre en évidence un sujet dans l’image pourquoi pas ou s’il permet encore d’augmenter le côté dramatique ça peut être intéressant, mais dans la plupart des cas, évitez-le. Il faut savoir l’utiliser pour un besoin bien particulier et en connaissance de cause, pas comme une décoration !

En photographie professionnelle on cherche le plus souvent à masquer le plus possible cet effet crée par des défauts optiques, donc pourquoi en rajouter là où il n’y en a pas à la base ?

6. Ne faites plus de désaturation partielle, la mode est passée et ne reviendra pas d’aussitôt (on l’espère en tout cas) !

Les effets de mode ont des fois du mal à passer, et la désaturation partielle en fait partie ! Très à la mode il y a quelques années, son exploitation a été faite par bon nombre de professionnels et d’amateurs et elle a tellement envahie les écrans qu’elle est à présent considérée comme une pratique d’amateur. Bon nombre de logiciels et même d’appareils photo permettent aujourd’hui de faire des photos partiellement colorées. Une technique donc démodée qui n’a pas bonne presse chez les personnes du métier ou les amateurs avancés ! Dans le même registre on pourrait citer l’effet “HDR trop poussé” qui a la même popularité !

Bon, ensuite faites-vous plaisir avant tout, si ça vous branche ce genre d’effets, allez-y, ne serait-ce que pour comprendre la façon d’y arriver, mais il ne faudra pas avoir peur des critiques qui pourront en découler !

7. Partagez vos photos

Si vous voulez évoluer rapidement, partagez vos photos sur des forums, des sites spécialisés comme Flickr ou 500px ou des groupes Facebook spécialisés en précisant les “exifs” de la photo ! Ainsi les autres utilisateurs, pros ou amateurs avancés, pourront vous conseiller sur les modifications à entreprendre pour améliorer votre cadrage, votre exposition, votre vitesse de prise de vue etc…

C’est très enrichissant et j’ai personnellement beaucoup appris par le passé de cette façon et je continue toujours aujourd’hui à analyser ces métadonnées. N’hésitez pas non plus à donner votre avis sur d’autres photos si vous vous en sentez capable, et d’observer les “Exifs” des photos qui vous plaisent et à prendre des notes pour pouvoir récréer ensuite la même photo dans une autre situation.

8. Avant de partager vos photos : triez et sélectionnez !

Lorsque vous partagez vos photos sur les sites spécialisés ou réseaux sociaux, ne partagez que les meilleures photos, pas l’ensemble des prises de vues que vous avez pu réaliser. Il est essentiel de bien trier et sélectionner vos photos et de n’en garder qu’un minimum afin de partager que le meilleur de vos créations.

9. Inscrivez-vous dans un club ou participez à des sorties photos près de chez vous !

Beaucoup d’amateurs de photographie s’inscrivent à des clubs lorsqu’ils débutent, ce qui n’a pas été mon cas, mais je me rends compte aujourd’hui que cela m’aurait permis peut-être d’évoluer plus vite et surtout de découvrir d’autres pratiques et techniques.

En effet le matériel photo étant souvent couteux, l’avantage des clubs en plus du partage entre ses membres, c’est la mise à disposition de matériel utilisable en commun au siège du club ou pouvant être emprunté facilement.

Vous pouvez ainsi découvrir différentes pratiques à un coût très intéressant, comme par exemple les photos de studio, beaucoup de club bénéficient d’un studio fixe dans leur locaux, ou encore pouvoir expérimenter le développement de vos propres photos argentiques grâce au labo du club sans devoir vous équiper à la maison en chimie et matériel coûteux.

Le club permet également un échange entre les membres autour d’ateliers ou sorties photo, de thématiques diverses et variées, de conférences de la part de professionnels etc… ce qui permet de développer considérablement ses capacités.

N’hésitez donc pas à vous renseigner sur l’existence de tels clubs photo autour de chez vous, c’est une très bonne façon de démarrer dans la photographie.

10. Acceptez la critique, elle vous fera évoluer

L’élément essentiel lorsqu’on débute c’est d’accepter la critique, à la condition que celle-ci soit constructive bien entendu, sinon elle n’a aucun intérêt.

Il n’est pas toujours facile de s’entendre dire que notre photo est mal cadrée, surexposée, floue ou que la composition ne présente que peu d’intérêt mais ce sont des conseils essentiels pour apprendre. Le meilleur moyen d’évoluer c’est de comprendre ses erreurs afin de ne plus les reproduire et au contraire, s’améliorer au fur et mesure des prises de vues…

Comme toute discipline artistique, la photographie n’est pas dénuée de pratiquants à l’ego démesuré, qui ne seront là que pour vous montrer à quel point ils sont supérieurs à vous et que vos photos ne sont pas à la hauteur de l’idée qu’ils se font de la pratique de la photographie ! Ne tenez pas compte de ces gens là, nous avons tous commencé un jour et il n’y a aucune honte à avoir de ne pas maitriser certaines techniques qui s’apprennent avec le temps… c’est très souvent démotivant, j’en conviens, mais il faut réussir à surmonter ces situations et continuer à apprendre.

J’espère que ces quelques conseils vous auront été utiles et vous permettront de débuter dans la photographie plus sereinement.
Rien est marqué dans le marbre, testez, expérimentez et faites vous plaisir avant tout !

J’ai également écrit récemment un autre article qui pourrait vous intéresser : 8 astuces pour faire de plus belles photos !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *